Loading…
Mission Locale Louviers-Val de Reuil-Andelle

Article paru dans la Dépêche du 28 juin

Article paru dans la Dépêche du 28 juin

À Val-de-Reuil, des jeunes de la Mission locale ont monté une bourse aux vêtements

Des jeunes suivis par la Mission locale et d’autres en service civique se sont mobilisés pour organiser une bourse aux vêtements à Val-de-Reuil. Une façon d’apprendre à travailler.

Depuis une semaine et jusqu’à ce vendredi 29 juin 2018, les locaux de la Garantie jeunes se sont transformés en une vraie petite boutique de fripes, avec des espaces différents pour les vêtements hommes, femmes, enfants, les chaussures, les accessoires. Et les prix sont tous petits, de 0,50 à 5 €.

Les jeunes vendeurs qui accueillent les clients ont tout fait eux-mêmes. À commencer par constituer le stock. « Nous avons récupéré des vêtements auprès de différents partenaires et des particuliers », raconte Constance, 19 ans. « On a envoyé des mails, on a demandé à tout le monde, les salariés de la mission locale, nous-mêmes… On a tout nettoyé à la laverie de Val-de-Reuil. On repasse, on recoud aussi. Ensuite, on a mis tout ça en valeur. On a passé beaucoup de temps à faire les décors ! »

Espace bien-être

« On vend aussi du maquillage et de la lingerie », continue la jeune fille. « On a même un espace bien-être, où on peut se faire maquiller, coiffer, et même une onglerie. »

Finalement, le plus dur, ça a été de trouver des clients. « Nous avons contacté 20 associations, à Val-de-Reuil et à Louviers. Mais jusqu’à présent nous avons surtout eu la visite des bénéficiaires de l’Epireuil », regrette Johanna, 19 ans.

Atteindre son objectif

Mais le plus important n’est pas là. Ce travail leur a apporté beaucoup. « C’est très convivial », apprécie Gwendoline, 16 ans : « Ça fait plaisir de participer, et c’est pour aider les gens ! » « Et c’est un objectif qu’on a atteint », lance Ilhem 19 ans. Johanna est contente d’avoir « appris le contact avec les clients ». Constance estime que cette action l’a même fait changer : « J’ai appris à avoir confiance en moi et à être sociable. »

Garantie Jeunes

Constance, Johanna, Ilhem, Gwendoline et les autres sont sorties du système scolaire et n’ont pas encore d’emploi. Elles sont suivies par la Mission Locale, avec le dispositif Garantie Jeunes. Pendant un an, elles perçoivent une allocation de 484 € par mois, « pour les aider à lever les freins », explique Benoît Minil, chargé de projets à la Mission Locale. Les éducateurs les accompagnent, les mobilisent sur des actions bénévoles, comme cette bourse aux vêtements. « Ça nous permet de nous rendre compte de leurs compétences, la capacité à travailler en équipe, la ponctualité », précise Benoît Minil.

« Pour cette bourse aux vêtements, les jeunes font tout de A à Z : entretien du linge, mise en valeur des produits, décors, vente et accueil du public » insiste Béatrice Courbois, éducatrice technique spécialisée à la Mission Locale.

 

La bourse aux vêtements sera ouverte vendredi 29 juin de 10 h à midi. 1, rue Pierre Première, à proximité du collège Alphonse Allais